Silicium, vous avez dit Silicium?

Ignoré par la médecine officielle mais encensé par les thérapies alternatives, le silicium reste mystérieux.

Décrié par certains, adulé par d'autres, le recul scientifique reste faible fautes de réelles études à son sujet.

Pourtant l'expérimentation laisse apparaitre des résultats thérapeutiques, résultats que certains n'ont pas hésité à utiliser à des fins mercantiles...

Les laboratoires rivalisent en effet d'ingéniosité pour proposer des produits sous forme de compléments alimentaires ou de cosmétiques, mais, sans pour autant connaitre vraiment cet élément, ni ses effets sur le long terme.

Au final, la "Diététique" génère un chiffre d'affaires substanciel en proposant au grand public une large gamme de produits de qualité et de prix très variables...

Nous vous proposons donc un petit tour d'horizon afin d'essayer d'y voir plus clair au sujet de ce minéral.   

Aspect général du Silicium

Le silicium est un métalloïde, c'est à dire presque un métal, classé en 14 eme position dans le tableau périodique des éléments.

Situé dans le même groupe que le carbone, il partage avec lui la caractéristique d'être tétravalent et donc d'avoir la capacité de former 4 liaisons covalentes.

Imaginez que vous ayez 4 bras, il vous sera plus facile de vous accrocher et de vous lier...

C'est ce que fait le silicium, de manière moins forte que le carbone, ce qui permet au silicium d'être utilisé comme transporteur de radicaux qu'il pourra céder aux chaines de carbone.

On peut dire que le silicium, du fait de ses dérivés plus souples, se retrouvera dans les processus biologiques de transformation.

Il a aussi une forte affinité pour l'oxygène qu'il fixe facilement.

A l'origine, les dérivés du silicium sont peu solubles ce qui le rendait peu actif du strict point de vue biologique.

Les formes de Silicium

On le trouve sous forme de silicium minéral oxydé, c'est à dire lié à l'oxygène:

oxyde de silicium(silice) et silicates.

Ces deux formes ont une forte tendance à polymériser.

 

On trouve également un silicium soluble sous forme d'acide silicique qui a la particularité de réagir avec les amines des protéines et les phosphates des phospholipides.

C'est ainsi que le silicium peut s'incorporer aux protéines, d'où son intérêt pour nos tissus conjonctifs...

Le silicium ne peut devenir organique que si il est relié au carbone par une liaison covalente.


En complément alimentaire, la molécule principalement utilisée est le MMST, Monométhyl Silane Triol, permettant de le rendre "organique" et également soluble dans l'eau.

Les dérivés organiques du silicium sont réactifs avec le verre, les métaux et sensibles à la lumière et aux écarts thermiques.

 

 

 

Nature et Silicium

Le Silicium est incontournable dans notre environnement et représente 28% de l'écorce terrestre, second élément après l'oxygène.

De nombreux minéraux sont composés de silicium qui est le composant du sable, du silex, des quartz.

Il s'associe avec l'oxygène et d'autres métaux pour former les silicates, roches abondantes du globe.

 

Le silicium se retrouve bien évidemment dans les plantes et agit dans leurs métabolismes et leurs structures.

Les plantes les plus riches en silicium sont l'ortie, la prêle, le bambou.

 

Dans notre environnement quotidien, le silicium est présent:

verre, silicone, semelles, céramiques, sable et matériaux de construction, composants électriques et électroniques ( ordinateur et allume-gaz), additifs alimentaires...

 

Si on retouve le silicium dans certaines carapaces de crustacés par exemple, il est aussi présent dans le corps humain dans lequel il va participer à l'élaboration des structures.

Mais comment agit-il d'un point de vue biologique?

Silicium et Biologie

 

La silice et les silicates donnent très difficilement leur oxygène et, à l'état naturel, on trouve le silicium sous une forme oxydée.

Or, le silicium sous cette forme est peu "réactif" et n'apporte donc , du fait de sa faible énergie, que peu de choses à l'organisme.

Pour être disponible biologiquement, le silicium, à l'instar du carbone, devrait avoir des capacités d'oxydo-réduction.

Force est de constater que les preuves scientifiques font quelque peu défauts et que les publications n'abordent pas ce sujet.

 

A moins que l'on se décide à étudier le lien Silicium- Soufre ( avec son potentiel oxydo-réducteur).

Les aspects biologiques du silicium nous montrent qu'il parait difficile de ne pas les associer et que leurs plus grandes actions dans le corps humain ne se font sentir que conjointement.

Il serait temps d'y penser sérieusement, la sortie de l'oubli du Soufre va peut -etre permettre de faire avancer les choses...

 

Les métabolismes du silicium dans le corps humain

Le corps humain commence à fixer le silicium dès la vie foetale au niveau du cerveau.

C'est donc bien à ce niveau qu'il faut lui reconnaitre une action et donc, ne pas se limiter aux actions du silicium sur les articulations...

 

Ses capacités électriques, absorption de la lumière pour la transformer en ondes électriques, lui confère un usage industriel, en électronique.

Ne pourrait on pas penser que l'élément Silicium serve à faire fonctionner nos courants électriques dans le cerveau...

Quant on connait l'action du soufre sur la circulation du liquide céphalo-rachidien, on peut déjà voir là une action combinée Soufre-Silicium.

 

Au stade foetal, le silicium va se fixer également au niveau des muscles et de la rate, puis se diversifier  vers d'autres organes.

 

On trouve le silicium incorporé à des grosses molécules et aussi sous forme d'acide silicique.

Présent dans le sang, le silicium se retrouve dans la cellule, au coeur même de sa structure(centrioles, nucléole, mitochondries, membrane...).

Il est très abondant dans le tissu conjonctif, le cartilage, la peau, la lymphe, les poumons et les surrénales.

 

Bizarre, Bizarre... Tous ces endroits correspondent à des zones où le Soufre est actif.

Nous avons vu que le silicium est tétravalent, il va donc pouvoir  établir des liaisons hydrogènes  avec l'azote et l'oxgène, lui permettant de réagir avec les molécules contenant ces 2 éléments.

Le silicium va ainsi consolider la structure ou favoriser la catalyse enzymatique de certaines molécules telles que le Collagène, l'élastine, les phospholipides et les protéines de structure ( acide hyaluronique, glucosamine...)

 

Le lien avec le soufre est une nouvelle fois évident (cf le livre Minéraux et corps humain, page 28 présence du soufre dans le corps humain).

 

On entend souvent dire que les besoins en silicium sont évalués entre 15 et 40mg par jour.

Il s'agit bien d'une évaluation et d'une extrapolation et à ce stade rien n'est évident.

Comment mesurer le silicium ingéré et vérifier ce qu'il en reste après digestion?

Comment quantifier , après digestion, le silicium qui arrive dans les cellules et le tissu conjonctif?

Quand on parle de biodisponibilité, il faut forcément étudier l'assimilation d'une substance par les voies digestives et également regarder comment les tissus et cellules captent cette substance 

L'Assimilation du Silicium

L'assimilation digestive et tissulaire du silicium est très faible pour le silicium minéral.

Il est, en effet, très difficile à ce type de silicium, de franchir la barrière intestinale.

De plus, le silicium minéral est éliminé de manière plus importante que les formes organiques du silicium.

La teneur en silicium est lié au vieillissement et à l'intensité de celui-ci...

Le silicium est avant tout présent dans des zones du corps humain liées à la croissance et à la régénération.

On  note également une baisse de fixation du silicium avec le temps et une moindre assimilation  par l'organisme. 

Le rôle du Silicium

Il permet la mise en place de structures moléculaires, le bon fonctionnement de métabolismes.

Au premier chef, il est nécessaire à la synthèse du collagène, de l'élastine et de l'acide hyaluronique. 

Son influence se fait donc sentir dans le tissu conjonctif et notamment le cartilage, les os, la peau et l'immunité.

On retrouve là encore une analogie avec le soufre.

 

On peut résumer son rôle en disant que le silicium initie la croissance et la régénération.

 

Ses actions sur l'élastine et le collagène lui confère également un rôle dans la protection de la paroi vasculaire, veines et artères.

Sur la peau, le silicium agit tant au niveau du derme que de l'épiderme et se retrouve donc lié au soufre, au niveau des tissus kératinisés.

Enfin, son action sur certains médiateurs lui permette de jouer un rôle immunitaire et hormonal.

 

EN RESUME:


Le silicium est essentiel à la formation de la peau, des articulations, des ongles et cheveux.

Il aide à la calcification, à la cicatrisation, il améliore l'immunité, maintient la souplesse et la solidité des vaisseaux sanguins.

Protecteur du vieillissement, il protège aussi de l'inflammation et améliore le système hormonal. 

Silicium et Thérapies énergétiques

On prête à cet élément beaucoup de vertus et on a vu se multiplier les activités thérapeutiques utilisant le silicium.

Beaucoup de choses ne relèvent que d'hypothèses qui ne sont pas expliquées par la bio-chimie, mais pour autant, la description de certaines expériences et utilisations du silicium méritent de s'y intéresser.

Le silicium permettrait, par ses capacités électriques, d'ajuster le potentiel de la membrane cellulaire et donc d'améliorer le fonctionnement de la cellule.

Au coeur de la cellule se trouve le centriole qui organise la forme de la cellule.

Et cet organite est riche en silicium.

Les capacités piézo-électriques du silicium seraient ainsi utiles pour l'information de la cellule.

Le silicium aurait donc, dans cette hypothèse, une action vibratoire, au niveau de la cellule.

On lui prête également des fonctions de transmetteur d'informations, par analogie avec son utilisation en informatique, où cet élément est utilisé dans les micro-processeurs.

 

Un scientifique, Corentin Louis Kervran, pensait même, dans les années 60, que le silicium pouvait servir à créer, dans l'organisme, du calcium, en s'associant avec le carbone.

Ce phénomène décrit sous le terme de "Transmutation biologique" semble revenir sur le devant de la scène et pourrait nous expliquer, à la lumière de nouvelles avancées scientifiques, un grand nombre de constatations restées encore à ce jour au stade d'énigmes...   

 

 

Silicium et alimentation

Le silicium est apporté par l'alimentation, il convient donc de veiller à un apport équilibré et régulier, compte tenu de la baisse de nos réserves avec l'âge.

Les céréales complêtes comme le riz, mais aussi des fruits et légumes comme les oignons, l'ail, les échalottes, les choux fleurs, les haricots, les pommes, épinards et bananes sont pourvoyeurs de silicium.

On notera, encore une fois, l'analogie avec les aliments soufrés et donc la proximité Soufre-Silicium.

Parmi les plantes, la prêle, le bambou et les orties sont riches en silicium 

La Rivalité Silicium Minéral-Silicium Organique

Du silicium minéral au silicium organique, de Norbert Duffaut à Loïc Le Ribault, tout a été dit et cette saga ne manque pas de rivalités, trahisons, avidités commerciales et financières, mensonges...

Il convient néanmoins de retenir quelques points incontournables:

  • Norbert Duffaut est l'inventeur du silicium organique Monométhyl Silane Trio dénommé MMST
  • Le MMST est autorisé par voie externe
  • Le G5  et tous les autres produits sont très proches et seuls changent les molécules utilisées pour stabiliser le silicium ainsi que la dilution finale. 
  • Le silicium minéral est très peu bio-disponible, moins de 10%
  • Le silicium peut polymériser par précipitation surtout quand la concentration augmente.( de l'ordre de 0.03% à ne pas dépasser)
  • Le silicium le plus efficace est celui utilisé par voie externe.
  • Le silicium buvable est un produit de synthèse car non extrait d'une plante cultivée ou sauvage.
  • Les informations fantaisistes sur le silicium, diffusées à des fins commerciales ont décrédibilisé le silicium aux yeux de la communauté scientifique.
  • Où se trouve alors l'intérêt collectif pour améliorer la santé?
  • Le silicium est fragile, il craint les écarts de température, la lumière, le verre et le métal.
  • On ne sait pas réellement comment agit le silicium dans l'organisme.
  • Prétendre que le silicium organique rétablit des liaisons et informations perdues par l'organisme n'est qu'une hypothèse jamais vérifiée.

Pour autant, cette hypothèse mérite attention et étude, tant l'expérimentation de l'utilisation du silicium nous révèle que le potentiel de l'organisme se restaure.

  • Attention aux présentations de produit et aux étiquettes, sources de confusions quant à la teneur réelle en silicium organique.

Un pâté d'alouette peut être composé de 100k de porc et d'une seule alouette...

  • Attention aux conservateurs et ingrédients ajoutés

 

En Conclusion

Entre carence d'apport et baisse de la capacité d'assimilation avec l'âge, il devient évident que l'organisme ait besoin de silicium organique.

Largement adopté par les médecines alternatives mais boudé  et non reconnu par la médecine officielle, le silicium génère un important chiffre d'affaires et l'appât du gain n'entraine pas toujours transparence et honnêteté.

On ne peut pas attribuer au silicium organique des miracles mais son action de soutien du terrain fragilisé de l'organisme ou son utilisation à titre préventif permettent de restaurer un potentiel que le corps humain a perdu.

Le silicium organique a donc toute sa place dans un arsenal thérapeutique, à condition de l'utiliser avec raison, tant dans la posologie et  la durée de traitement que dans son association avec d'autres produits naturels. 

 

Je pense que ce médicament n'offre en fait qu'une très faible assimilation de silicium  , de l'ordre de 10%.

Je doute que ce soit une forme réduite de silicium donc réactive.

Pourquoi trouve t-on dans ce produit de l'acide chlorhydrique alors que l'objectif recherché est de corriger un terrain inflammatoire?

Quid des personnes en situation inflammatoire causée par une acidose?

Pourquoi des mises en garde quant à d'éventuels effets secondaires digestifs?

Écrire commentaire

Commentaires: 46
  • #1

    duchene (jeudi, 13 mars 2014 14:59)

    et que penser du silicium colloïdal contenu dans le dissolvurol ?
    Merci pour votre attention

  • #2

    minerauxetcorpshumain (jeudi, 13 mars 2014 20:41)

    je pense que ce médicament n'offre, en fait, qu'une très faible assimilation de silicium, de l'ordre de 10% maximum.
    Est ce vraiment un silicium réduit donc réactif?
    Pourquoi la notice du produit fait état d'effets secondaires possibles au niveau digestif?
    Enfin, ce produit contient de l'acide chlorhydrique, qui alors des états inflammatoires liés à une acidose?
    Philippe Mathelet

  • #3

    Loup-Bernard France (mercredi, 07 mai 2014 23:19)

    Bonjour !!!
    Que faire et que prendre si l'on veut se complementer en silicium ??
    Vers quoi se tourner ?? Le G5 ?? Ou autre ???
    Quel type de complément alimentaire est fiable en ce qui concerne le silicium..... ???
    Autre question : que pensez vous de l'huile sèche de magnésium à utiliser en massages ???
    Merci de me répondre... Et merci pour ce blog remarquablement bien fait et bien documenté ,,. Et, pour une fois, très clair ... Félicitations !!!

  • #4

    philippe mathelet (jeudi, 08 mai 2014 01:19)

    Pour un apport en silicium, il convient de privilégier les formes naturelles telles que la prêle.
    J'émets des doutes sérieux quant aux compléments alimentaires classiques et la guerre commerciale du G5(Irlande ou Espagnol) ne fait que conforter mon opinion.
    Les Bio-Chimistes des labos ne répondent jamais aux questions quant à la biodisponibilité et à la teneur en silicium de leur produit...
    Pourquoi?
    Je vais bientôt proposer une poudre de prêle permettant une assimilation importante de silicium et qui sera suivi d'un complexe Soufre+Silicium+vitamine C
    Je dispose également d'1 crème au silicium.
    Quant au magnésium, je vais lui consacrer bientôt un article car , en la matière, on abuse le consommateur.
    Je ne connais pas l'huile sèche mais je peux vous fournir du magnésium réellement assimilable.
    Outre le 6 Magnésium, je dispose d'un magnésium en poudre très étonnant sous forme de Pyroglutamate unique en France.
    Je vous invite à me contacter par téléphone, directement au magasin
    Crystal et Bien Etre.
    Dans quelques jours, ces produits seront en ligne sur mon site.
    cordialement

  • #5

    shamballa-street (samedi, 19 juillet 2014 20:46)

    Voilà un bloc sérieux, clair, on en redemande, encore merci.

  • #6

    Fabrice (samedi, 14 mars 2015 21:20)

    salut Philippe,

    j'ai chez moi de la terre diatomée dont on dit contenir du silicium.

    Pense-tu que ce silicium soit directement bio disponible? sinon comment en optimiser l'assimilation par l'organisme?

    Merci Philippe!

  • #7

    minerauxetcorpshumain (dimanche, 15 mars 2015 00:28)

    bio-disponible, la terre ne peut pas l'être...
    1 minéral est par nature inorganique même si il peut le devenir dans certains cas.
    Pour ma part, je ne joue pas les apprentis sorciers et ne m'amuserait pas à ingérer un minéral pur.
    Je ne connais pas de solutions pour rendre assimilable de la terre diatomée et préfère manger de l'ortie ou de la prêle

  • #8

    Jansoli (vendredi, 27 mars 2015 11:32)

    bonjur,
    mes ongles devenus tres fragiles j'ai demandé à ma pharmacie un remède.On m'a alors vendu une boite de gelules OPTIMA base entre autre de silice et d'acides aminés soufrés,zinc et vitamines E...
    mais depuis que j'ai commencé ce traitement(une gélule au repas du midi)j'ai de grandes difficultés de digestion,beaucoup de gaz et je ressens même une aggravation de mon arthrose Je me demande si cela est réellement dû à ce complément alimentaire, est ce dangereux d'autant plus que j'absorbe par ailleurs des médicaments pour le coeur, le diabète...J'espère obtenir une reponse valable MERCI J.M.

  • #9

    minerauxetcorpshumain (vendredi, 27 mars 2015 20:39)

    Bonsoir,
    si je comprends bien, suite à un problème de santé, vous avez demandé conseil à un pharmacien qui vous a vendu un produit qui manifestement ne vous convient pas.
    Et vous me demandez une réponse valable...
    Mais avez vous posé vos questions à votre pharmacien et que vous a-t-il répondu?
    C'est, à mon avis, la première chose à faire.
    Pour ma part, il me parait impossible d'aggraver une arthrose avec ce type de compléments.Les problèmes digestifs à la rigueur...
    Si on recherche une solution naturelle à un problème, peut on la trouver dans une pharmacie?
    Sans connaître la composition exacte d'1 produit, il n'est pas possible sérieusement de répondre

  • #10

    Emilia (mercredi, 01 avril 2015 17:31)

    Bonjour!
    Ah, que j'étais contente de voir la question de Fabrice... De voir que quelqu'un sur le net francophone se posait la question de la biodisponibilité de la terre de diatomée, car j'ai beaucoup beaucoup cherché mais personne n'en parle. En revanche Monsieur votre réponse me surprend. Je prends mon silicium en ingérant de la terre de diatomée amorphe. Regardez "diatomaceous earth, food grade" sur les sites anglophones (américains). Or vous dites que la terre est du minéral pur ? Mais c'est de la poudre de diatomite ! Pierre d'accord, mais pierre fossile, et EXTREMEMENT friable car...composée de frustules de diatomées ! Bref, du phytoplancton, pas de la terre ! Pourquoi donc balayer la question d'un coup comme cela ? Vous dites vous- mêmes que des "crustacés en ont dans leurs carapaces" ! Les diatomées sont des micro-algues, ce qui me parait donc bien lointain du "minéral pur"! Devraient-elle donc avoir une grande biodisponibilité ? Je ne connais pas bien l'effet de la fossilisation ou disons plutôt d'un milieu fossilisé sur quelque chose que l'on ingère, (je ne connais que l'eau, celle tirée des puits artésiens parisiens par exemple, bien conservée) ainsi je me pose cette question depuis longtemps. J'ai failli avoir la réponse, j'étais contente,mais vous parler de ne pas jouer à "l'apprenti sorcier" !J'en serais presque outrée... je pense que la terre de diatomée amorphe est bénéfique, j'ai ressenti énormément d'effets depuis que j'en prends, que je ne sentais pas avec le dissolvurol et pas avec l'ortie. Car j'ai testé. J'ai sans doute tout faux mais regardez les sites anglophones, personne ne joue à "l'apprenti sorcier" ! Partout, tout le monde redécouvre les bienfaits inespérés de ce minéral et l'ingère sous des formes différentes c'est tout de même curieux non ?
    Ceci dit, avez-vous des exemples de fossilises que nous mangeons ou utilisons au quotidien, rien ne me vient en tête ? Après tout, je n'ai pas vraiment de bases en sciences...et pourtant... une dernière chose: j'ai le souffle coupé par ce que vous dites sur le soufre, et c'est très positif ! Car J'en prends juste avant mon verre de terre de diatomée ! Et j'allais bientôt acheter de l'Huile de Haarlem ! Je suis dans l'auto-médication totale et pourtant... Ah, l'intuition, quelle chose merveilleuse ! Allez, je vais acheter votre livre, même si mon buget d'étudiante va faire que mon achat va m'endetter ! :) Merci pour votre site et votre article, ils m'apparaissent très utiles, je reviendrai !

  • #11

    philippe mathelet (mercredi, 01 avril 2015 19:35)

    Bonsoir, et merci pour votre commentaire.
    Désolé de vous avoir heurté mais je ne faisais qu'exprimer une opinion personnelle.
    Je suis ouvert d'esprit et prêt à recevoir toute information concernant la biodisponibilité de la diatomée.
    Pour ma part, je préfère assimiler de la silice végétale et quand on sait sélectionner les produits, on trouve des articles de qualité.
    Je n'ai pas connaissance de consommation alimentaire de fossiles.
    Quant à mon libre, son prix public de 10€ le met à la portée du plus grand nombre

  • #12

    richard (lundi, 20 avril 2015 12:00)

    Bonjour,

    ou trouver votre poudre et votre magnésium; votre mixture quoi!

    merci

  • #13

    philippe mathelet (lundi, 20 avril 2015 19:52)

    Bonjour,
    de quelle mixture voulez vous parler?
    Un peu réducteur voir même péjoratif comme terme...
    Tout dépend de votre situation et de la thématique à aborder.
    A question plus précise, réponse plus précise...
    Notre site Crystal et bien être vous offre quelques possibilités si vous ne voulez pas et souhaitez pas en dire d'avantage.
    cordialement

  • #14

    Sylvie Chauve (mardi, 17 mai 2016 14:47)

    Je souffre d'une tendinopathie calcifiante (volumineuses calcifications) c'est très douloureux et handicapant. Les infiltrations n'ont aucun effet. Depuis une semaine je prends de la silice en solution pour favoriser l'évacuation de ces calcifications depuis j'ai des crampes aux intestins et des diarrhées serait-ce un effet secondaire dû à l'absorption de cet élément ?

  • #15

    philippe (mardi, 17 mai 2016 17:14)

    Quelle silice prenez vous?
    calcification et tendinopathie=fonction collagène perturbée.
    Et pas de fonction collagène sans soufre, le silicium seul n'étant pas suffisant.
    Il convient donc de prendre du Soufre et de vous masser avec un galet de soufre de massage.
    et je vous conseille le Silicium DNC en vente sur notre site
    Cordialement

  • #16

    Véronique (vendredi, 07 octobre 2016 19:24)

    Bonjour, J'ai des tendinites aux 2 pieds avec aponévrose et épine calcanéenne depuis près de 2 ans. J'ai tout essayé, acupuncture, piqure de cortisone, micro piqure aux pieds, anti inflammatoire naturel et chimique, aucun résultat. Je ne peux presque plus marcher et la douleur est constante. L'acupuncteur, me dit que je vais avoir une amélioration mais reste assez vague. Aujourd'hui j'ai acheté le Dissolvurol avec de grandes espérances, mais à présent j'ai un doute. Que me conseillez vous? Cordialement

  • #17

    Philippe (vendredi, 07 octobre 2016 19:57)

    Bonsoir,
    le Dissolvurol ne peut pas vous faire du mal.Cependant, je pense qu'il faut relancer l'ensemble de votre tissu conjonctif et dans ce cas, le silicium seul ne suffira pas.
    Il faut vous masser au soufre avec le galet de massage, faire la cure articulations tel que je la décris sur ce blog ( rubrique corps humain, sous rubrique articulations, article "la cure idéale pour vos articulations" en y ajoutant des compresses de Silicium DNC.
    Travail sur 3 mois à adapter à votre évolution tous les mois.
    Je vous invite à prendre contact avec moi, par mail ou par téléphone au magasin Crystal et Bien-Etre pour plus de détails.

  • #18

    Gerard (lundi, 24 octobre 2016 10:58)

    Je viens d'utiliser de la crème de silicium pour calmer une lombalgie tenace. Bons résultats. Mais 5 ou 6 heures après : gastrite et colites violentes. Est-ce un "effet indésirable" du produit déjà repéré ?
    Merci

  • #19

    Philippe (lundi, 24 octobre 2016 16:19)

    Bonjour,
    quel produit avez vous utilisé?
    Le silicium que je propose , véritable silicium de Norbert Duffaut, le DNC ne donne pas d'effets secondaires et surtout pas ceux que vous décrivez.
    Cordialement

  • #20

    Gerard (mardi, 25 octobre 2016 18:16)

    Bonjour Philippe
    Merci de votre réponse rapide.
    J'ai utilisé (1 fois) " Silicium Or" de Quenoa.
    Votre avis ?
    Cordialement

  • #21

    Philippe (mardi, 25 octobre 2016 18:35)

    Bonsoir,
    si votre réaction est due au produit, vous avez la réponse à votre question...
    Utilisez le Silicium DNC en compresses, vous ne serez pas décu
    Cordialement

  • #22

    Gerard (jeudi, 27 octobre 2016 19:11)

    Bonsoir,
    Si ma réaction est due au produit ? C'est précisément la question que je me pose et vous pose et à laquelle vous n'avez pas clairement répondu.
    Je reformule:
    Est-ce que le Silicium Or de Qenoa est connu pour générer de tels effets secondaire ?
    La réponse à ma question pouvant se trouver dans une cause externe dans laquelle le silicium n'est pas impliqué.
    Solution:
    1. Réessayer pour voir: suis pas très chaud
    2. Ou bien avez-vous une explication faisant le lien entre Silicium Or et mes malaises ?
    3. Pouvez-vous m'assurez que le Silicium DNC que vous proposez n'entraînera pas les mêmes effets que Silicium Or ? Et m'expliquer pourquoi ?
    Merci.
    Cordialement

  • #23

    Philippe (jeudi, 27 octobre 2016 21:54)

    Bonsoir,
    je pratique pas les arts divinatoires mais vous devriez réserver vos questions aux personnes qui vous ont conseillé ce produit.
    Et éventuellement au laboratoire concerné.
    Pour ma part, je me garderai bien de le juger.
    Par contre, je n'ai jamais eu d'informations concernant des intolérances au DNC
    Voilà ce que je peux vous dire.

  • #24

    Gerard (vendredi, 28 octobre 2016 19:28)

    Bonsoir,
    Merci c'est déjà fait. Mais je voulais un avis d'expert (pas d'un devin rassurez-vous). Je croyais que c'était la raison pour laquelle vous m'aviez demandé le nom du produit.
    La formule des autres composants de Silicium Or devrait parler à un expert. Je pensais qu'il pouvait y avoir là dedans un produit à l'origine de mes troubles ?
    Mais, oublions "Silicium Or".
    Y a-t-il d'autres composants que du silicium dans le DNC ? Et si oui lesquels ?
    Merci.
    Cordialement

  • #25

    Philippe (vendredi, 28 octobre 2016 23:11)

    Bonsoir,
    le DNC est le véritable silicium tel que formulé par Norbert Duffaut son inventeur.
    Pas d'ajout et pas d'intolérances à priori car avant tout on l'utilise sur la peau...
    Il est possible que dans celui que vous évoquez certaines substances soient à l'origine de vos troubles.
    Face au succès du Silicium, trop de personnes ont cherché a en profiter.
    Entre éthique et profit, à un moment donné les voies s'écartent.
    cordialement

  • #26

    berbo (dimanche, 30 octobre 2016 18:06)

    .Je prends de organic silicium à base d'ortie acheté en pharmacie pour un problème aux genoux .Nette amélioration en quelques jours puisque j'en prend depuis environ 3 semaines,sauf que depuis quelques jours j'ai une èspèce d'angine ( qui n'en est pas une d'après mon médecin ) sensation de brulure au fond de la gorge .Est ce que l'organic silicium peut provoquer ces désagréments et si oui quelle solution ?

  • #27

    Gerard (lundi, 31 octobre 2016 15:58)

    Bonjour,
    Merci. Je vais essayer le DNC en espérant qu'il ne déclenchera pas les mêmes désordres que ceux que j'attribue, sans preuves formelles sinon une coïncidence, à Silicium Sol.
    Cordialement

  • #28

    Philippe (vendredi, 04 novembre 2016 17:19)

    Le silicium DNC en application locale avant toute chose.
    Je ne vois pas de liens entre une "angine" et la prise de silicium.
    Mais encore une fois, je ne connais pas tous les produits ainsi que leur qualité...
    Cordialement

  • #29

    catherine (vendredi, 09 décembre 2016 12:16)

    bonjour,
    juste une petite question avec mon mari nous prenons du silicium ortie 50ml la premiere semaine et ensuite 15ml tous les matins pendant 3 mois
    depuis 1 semaine j'ai un peu de vertiges pensez-vous que le silicium y est pour quelque chose ?
    MERCI POUR VOTRE REPONSE

  • #30

    Philippe (vendredi, 09 décembre 2016 14:40)

    Bonjour,
    rien ne peut expliquer ces vertiges pour ce qui concerne le silicium.
    Après 3 mois de cure, vous pouvez cesser la cure.
    Et ainsi observer si les vertiges disparaissent.
    Cordialement

  • #31

    Willaume (samedi, 17 décembre 2016)

    Je prends du Dexsil: organic silicium bio actif + ortie/brandnetel ; 1/2 bouchon a jeun depuis 10 jours : mes selles sont devenues molles , stoppé 3 jours ! Repris hier matin : horrible passée nuit aux wc avec coliques et selles liquides ! Là je suis mal debout mes mains ont des fourmies ! Qu en pensez vous ????

  • #32

    philippe (samedi, 17 décembre 2016 19:28)

    Stop à tous ces produits qui visiblement ne vous conviennent pas.
    Et essayer le silicium DNC après les fêtes.
    En application locale pour débuter
    cordialement

  • #33

    Cath (samedi, 18 février 2017 21:54)

    Bonjour !

    Pourriez-vous citer vos sources?

    Une très belle journée !

  • #34

    Gaches A (samedi, 25 février 2017 14:41)

    Bjr je viens de lire que vous allez mettre sur votre site , Soufre+silicium +vitam c, souffrant d'arthrose depuis la ménaupose et étant sous hormonothérapie ce produit le serait trés utile, merci de me dire ou je peux le commander.
    Merci pour votre réponse

  • #35

    Philippe (dimanche, 26 février 2017 20:59)

    Merci pour votre message.
    Ou avez vous lu que j'allais mettre sur le site Soufre+Silicium+ vitamine C?
    Si l'idée est intéressante, pour l'instant rien n'est fait mais on peut toujours prendre les 3 produits simultanément.
    Merci pour votre réponse

  • #36

    Gaches.A (mardi, 28 février 2017 19:13)

    Bjr pour faire suite à votre réponse du 26 Février , et en remontant sur une info de mai 2014, de Philippe Matelet disant mettre au point avec une poudre de prèle ,un complexe souffre+Silicium+vit c , avez -vous mis en place ce procédé.
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement

  • #37

    Philippe (mardi, 28 février 2017 19:56)

    Bonjour,
    non, je me suis orienté vers la création d'autres produits comme le Dermasulf.
    Je commercialise le DNC, véritable silicium de Norbert Duffaut et travaille sur un projet de Soufre liposomé.
    Il est difficile de développer tout en même temps mais l'idée de prendre simultanément Soufre+ Silicium+ Vitamine C reste excellente.
    Cordialement

  • #38

    Denise (mercredi, 12 avril 2017 21:07)

    bonjour je prends du silicium G5 depuis un bon moment celui la va : mais je prends aussi en + depuis 1 mois le silicium L2S et j'ai l'impression que cela accentue mon arthose de plus il est amer a le boire suite aux conseils du magasin bio qu'il me dise de le mettre en massage mais ne voit pas de différence.
    Est-ce que le silicium est aussi valable quand on a une prothèse a un genoux car depuis que je prends le L2S j'ai mal a cette prothèse alors qu'avant je ne la sentait pas. Qu' en pensez vous . cordialement

  • #39

    Philippe (mercredi, 12 avril 2017 23:11)

    Bonsoir,
    je ne connais pas ce produit et ne peut donc pas le juger.
    Une constatation s'impose tout de même: le silicium est un bon moyen pour permettre l'enrichissement de certains et malheureusement la qualité des produits n'est pas souvent au rendez-vous.
    Si vous avez mal en prenant un produit, alors cessez de le prendre...
    Il n'est pas non plus normal qu'il soit amer au gout, en tout cas ce n'est pas le cas du silicium DNC.
    Il n'est pas non plus concevable ni raisonnable de boire du silicium en permanence, d'autres solutions existent...

  • #40

    eric (mercredi, 02 août 2017 14:56)

    bonjour,

    je perds mes cheveux, est ce du silicium organique ortie en complément alimentaire peut aider ?

    merci pour votre réponse

  • #41

    Philippe (mercredi, 02 août 2017 18:18)

    Bonjour,
    pour une perte de cheveux, le silicium seul ne suffit pas.
    il faut aussi du soufre et des vitamines.
    Prenez des produits "tout en un"
    cordialement

  • #42

    Ney-Hick MJ (jeudi, 17 août 2017 11:54)

    Bonjour, j'habite au Luxembourg, mais je peux facilement me déplacer. Je cherche un magasin pouvant me vendre du silice liquide, car les magasins Bio aux environs n'ont pas de stock régulier. Puis-je continuer ce produit pour une arthrose lombaire évoluée et dans quel magasin puis-je le trouver ???? merci et s.l.m. votre Madeleine

  • #43

    Philippe (jeudi, 17 août 2017 12:03)

    Bonjour,
    Je vous invite à lire mon article " la cure idéale pour vos articulations" vous permettant de suivre un protocole qui a fait ses preuves.
    Tous les produits présentés ainsi que le véritable Silicium de N Duffaut sont accessibles sur le site de vente en ligne de mon magasin Crystal et bien-être avec expédition en Europe y compris le Luxembourg.
    Cordialement

  • #44

    Mathieu (dimanche, 28 janvier 2018 13:48)

    Bonjour, on m'a conseillé de prendre du silicium tous les 15 jour environ 60 gouttes pour relancer l'absorption du magnésium... car j'ai subit un bypass et depuis je suis en carence de toutes les vitamines et minéraux.. quand pensez vous ? Dois je en prendre tous les jours et lequel pour pouvoir combler mes carences? Merci d'avance �

  • #45

    Djam (mercredi, 04 avril 2018 03:19)

    Pour une alopécie vous dîtes :

    Philippe
    (mercredi, 02 août 2017 18:18)
    Bonjour,
    pour une perte de cheveux, le silicium seul ne suffit pas.
    il faut aussi du soufre et des vitamines.
    Prenez des produits "tout en un"
    cordialement

    Quel genre de soufre et de vitamines je dois prendre et quelle est la posologie et combien de temps ? Merci.

    Cordialement.

  • #46

    Philippe (mercredi, 04 avril 2018 10:37)

    Utiliser Ultra Cheveux Plus ou Kératine Complexe que vous trouverez sur mon site.
    Cordialement